Eric Boissenot - Yves Beck - Bordeaux 2019

Bordeaux 2019 – L’avis de Yves Beck relayé par France 3 Côté châteaux

Bordeaux 2019 – Image titre : Eric Boissenot et Yves Beck lors de la dégustation le 10 mars 2020

Le journaliste Jean-Pierre Stahl qui officie entre autre pour France 3 régions, gère également le blog Côté châteaux. Il a récemment interviewé Yves Beck au sujet de Bordeaux 2019 et des vins dégustés en primeurs.

Depuis le 28 février à Bordeaux

Jean-Pierre Stahl : « Bonjour Yves Beck, vous êtes confiné à Bordeaux depuis le début du confinement et même bien avant ? »

Yves Beck : « je suis arrivé le 28 février afin d’entreprendre un voyage avec des clients suisses pour visiter des châteaux. Plutôt que de retourner en Suisse, j’ai commencé ma session de dégustation des Bordeaux 2019 le 6 mars. C’était un peu plus tôt que d’habitude. Cela m’a permis de déguster pas mal de vins avant le confinement, entre 200 à 250 vins ».

Retour en Suisse = Quarantaine

« A partir du 17 mars, la donne a changé; si je retournais en Suisse, j’étais obligatoirement placé en quarantaine (car venant de France) et mon épouse qui est infirmière ne devait plus aller à l’hôpital.

On a trouvé plus judicieux que je reste confiné en France. Cela s’est su et des amis oenologues se sont arrangés pour me faire parvenir des échantillons à Saint-Emilion, au Château La Voûte »

Dégustation à un seul endroit

JPS : « Vous êtes confiné, confiné à déguster, c’est original…mais avec des conditions de dégustations particulières ? »

Yves Beck : « Les conditions finalement sont optimales. On réceptionne les échantillons que les gens déposent devant le portail. On prend des gants, on les stocke au chai au moins 24h. Elles sont stockées à 13-14° maxi.

« Quant à la dégustation elle est vraiment top; je suis seul à un endroit, même si ce n’est pas une méthode de travail que j’aime car j’ai envie d’habitude de rencontrer les gens qui font le vin, mais là je comprends certains critiques, c’est pratique, efficace et pour la sérénité, c’est pas mal.»

De bons vins partout

JPS : « Au final quel est votre ressenti sur le 2019 ? »

Yves Beck : « Avec Bordeaux 2019, on a des bons vins partout. Saint-Emilion, Saint-Estèphe ressortent du lot. C’est un indice très important, que ce soit un Médoc, un Entre-Deux-Mers, un Fronsac, un Pauillac, autant en blanc qu’en rouge, en sec qu’en doux…

« Quand on a autant d’homogénéité, on est sur une grande année, pas une année exceptionnelle, mais une grande année »

Lisez l’entretien dans son intégralité en suivant ce lien




Abonnement annuel

Accédez à plus de 6 500 descriptions de vins en ligne pour seulement €79,00 par année



Bienvenue sur le site du critique de vin Yves Beck. Vous souhaitez accéder à plus de 6 500 notes de dégustation en ligne ? Rien de plus simple, il suffit de contracter un abonnement annuel pour seulement €79,00 par année. Celui-ci vous donne droit à un accès illimité à notre base de données durant une année. Dans l’abonnement est également compris le téléchargement de 4 magazines digitaux qui paraissent au cours de l’année.