Primeurs 2017 - Troplong Mondot

Bordeaux Primeurs 2017 : le millésime à créer

Le millésime primeurs 2017 n’existe pas, vive le millésime 2017

A quoi vous fait penser le millésime 2017 ? À aucun et à tous les autres, chaque année on nous pose la même question….

Plus que jamais il n’y a rien de certain, et inversement

En fait, le millésime 2017 à Bordeaux se distingue par ses nombreuses particularités et un fil rouge bien clair : il n’y a pas de fil rouge ! Ne vous attendez donc pas à une ligne directrice ou un leitmotiv !

Oh zut… il va falloir bosser !

2017 est un millésime difficile pour les critiques ; imaginez, nous devons travailler ! On n’avait plus trop l’habitude ; il faut dire que c’était quand-même assez marrant de déguster des 2014, 2015 et 2016.

Et voilà-t-il pas qu’il faut, tout à coup, commencer à réfléchir, à être aux aguets ; c’est bien là, une des particularités du millésime 2017 ; il faut être prêt au fait que chaque vin peut être grand, énorme, tout en acceptant qu’éventuellement il soit mauvais. Il faut s’investir, s’appliquer, être vigilant et, surtout, il faut se mouiller !

Trouver les pépites

Sur ce millésime, nous allons connaître de grandes disparités, tant dans les vins que dans les appréciations et notations de critiques… et c’est très bien ainsi.

Le millésime 2017 n’existe pas, parce qu’il nous rappelle que, avant toute chose, il n’y a pas de certitudes, pas de vérités et que la nature a toujours des choix pertinents, qui peuvent s’avérer cruels. Il n’existe pas, parce qu’il n’a pas de fil conducteur, mis à part qu’il y a de tout. Et, finalement, il n’existe pas puisque certaines propriétés n’ont tout simplement pas pu produire de vin. Je tiens à exprimer ma sincère compassion à toutes les personnes concernées.

Rien ne se perd, tout se transforme

Les millésime 2017 n’existe pas, parce qu’il est unique… parce qu’il est en train de naître au travers des élevages et au travers des appréciations et approches. Il est en train de devenir. Il ne sera ni grand, ni petit, ni médiocre, ni énorme, et pourtant … il y aura de très grands vins. À nous de le faire exister ce millésime, en ne s’arrêtant pas à des conditions météorologiques ou des idées préconçues, mais à la valeur du produit. Vive 2017 !

Découvrez plus de 4 000 notes de dégustation en ligne

Vous savez comment Yves Beck gagne sa vie ? Il vend des abonnements qui vous permettent de lire plus de 4 000 descriptions précises de vins, entre 1886 et 2017 !

 



Abonnement annuel

Accédez à plus de 6 500 descriptions de vins en ligne pour seulement €79,00 par année



Bienvenue sur le site du critique de vin Yves Beck. Vous souhaitez accéder à plus de 6 500 notes de dégustation en ligne ? Rien de plus simple, il suffit de contracter un abonnement annuel pour seulement €79,00 par année. Celui-ci vous donne droit à un accès illimité à notre base de données durant une année. Dans l’abonnement est également compris le téléchargement de 4 magazines digitaux qui paraissent au cours de l’année.


Nous utilisons des cookies afin d’optimiser l’utilisation de notre site et d’y apporter régulièrement des optimisations. En poursuivant la navigation sur notre site web, vous acceptez l’utilisation de cookies. Vous pouvez obtenir des informations complémentaires sur les cookies dans notre déclaration de confidentialité. Plus...

Test

fermer